Image
Visu The Congos & The Gladiators
Roots Reggae
Partager
Doors
19:30
Curfew
05:00
The Congos JAM
The Gladiators JAM
After by Redubtion with Djiman CH
Co-plateau / Doppelkonzert

Prépare-toi à un rythme qui fera battre ton cœur et à des vibrations qui te transporteront jusqu’aux racines du reggae. Le co-plateau composé de The Congos et de The Gladiators que te propose Fri-Son fera revivre l'authenticité de la musique jamaïcaine. 

 

For fans of Max Romeo, Burning Spear, Groundation
Prélocations
Prix standard
36.-
Prix réduit
25.20

Caisse du soir
Prix standard
40.-
The Congos

The Congos est l’un des derniers groupes jamaïcains à être resté fidèle à sa formation originale depuis les années 70. Véritables messes rastafariennes, leurs concerts sont bercés par cette puissante cohésion et unité dont la réputation n’est plus à faire. Proches de leurs racines et de leurs principes, les rastas Cédric Myton, Ashanti Roy, Watty Burnett et Talash ont d’abord construit leur notoriété autour du mythique album « Heart of the Congos » : celui-ci, mettant en avant leurs performances vocales exceptionnelles, a vu éclore des perles du reggae roots telles que "La La Bam Bam", "Open The Gate" et "Congo Man", sans oublier le fameux "Fisherman". Il est considéré par le magazine Rolling Stone comme l’un des dix meilleurs titres reggae de tous les temps. Infatigables, ils entrent à nouveau en studio enregistrer un nouvel disque qui sortira au printemps 2024 à l’occasion d’une tournée européenne, où ils partageront l’affiche avec les Gladiators, groupe jamaïcain mythique qui nous fera l'honneur de fouler les planches de Fri-Son. 

The Gladiators

Fondés en 1967 par Albert Griffiths, The Gladiators puise son nom dans les combats de gladiateurs du film « Ben Hur », symbolisant la lutte pour la liberté, à l'image de la résistance contre Babylone. A l’origine de titres emblématiques du Roots Rock Reggae des années 70 tels que « Hello Carol », « Bongo Red » ou « Roots Natty », ils connaissent une renommée internationale dès 1976 avec la sortie de leur légendaire album « Trenchtown Mix Up », et partagent la scène avec d'autres grands noms du reggae tels que Toots & the Maytals, U-Roy ou Jimmy Cliff en Europe et aux États-Unis. Après avoir enchaîné bon nombre de tournées, Albert Griffiths décide de prendre une retraite méritée en 2004 en passant le leadership des Gladiators à son fils Al, à l’occasion de la sortie de l’album « Father and sons » ; son autre fils Anthony assurant déjà la batterie au sein du groupe depuis 1997. La ressemblance d’Al avec son père étant bluffante, tant sur le plan physique qu’au niveau de sa voix, le public a rapidement accepté qu’il reprenne ce flambeau. Après la sortie en 2019 de leur dernier album « Roots Legacy », composé à la fois de nouveaux titres et de grands classiques du groupe, The Gladiators reprend la route qui les avaient déjà menés à Fri-Son en 2015. 

Co-plateau / Doppelkonzert