Il s'agit ici d'aborder la question ouverte du fondement idéologique et culturel de Fri-son. Son idée est de présenter, de manière largement autonome et autofinancée, des créations musicales les plus pointues du moment. Cet objectif qui est resté le même dans un environnement en constante évolution confère aujourd'hui à Fri-son une bonne dose de crédibilité - au-delà des oripeaux que l'on fait porter à la musique et à ses auditeurs.

Comment en sommes-nous arrivés là ? Il a fallu beaucoup de bonne volonté et d'interactions positives à l'intérieur de l'association ainsi qu'entre l'association et ses partenaires. Dans la maison, il existe une règle non écrite qui est interprétée par chacun dans le respect du travail des autres: le collectif ne peut fonctionner que grâce à un sens bien partagé de la responsabilité personnelle et en fonction de hiérarchies souples et perméables. L'association est un lieu d'échange où chacun peut faire valoir ses compétences et les développer. Hors de la maison, il existe un tissu de relations avec le grand Fribourg et la Suisse, qui s'étend sur trois générations. L'association a des contacts étroits avec des médias et des artistes en Suisse et à l'étranger, ainsi qu'avec la scène culturelle, politique et économique sur le plan local.
Elle est le seul projet culturel authentiquement bilingue du canton de fribourg, ainsi qu'un tremplin unique en son genre pour les personnes désireuses de faire un bout de chemin avec la musique.

Photo by Jérémie Dubois

Photo by Jérémie Dubois

Photo by Seb Mory