Bürozeitkultur - le futur de la culture?

Evénement du 24.10.2015
Doors 8AM | Concerts 9AM | End 5PM | Free

Le monde à l’envers à Fri-Son en ce samedi matin d’automne du 24 octobre 2015. A 8 heures du matin alors que le jour se lève, les portes s’ouvrent aux premiers participants à cette journée de soutien, les premières consommations, surtout des cafés et des croissants sont distribuées. A 9 heures le groupe de rock fribourgeois Monoski ouvre les feux. Il s’en suit les prestations des groupes fribourgeois et suisses Patrick Bishop, Abu, Gustav, Kassette, Yellow Teeth et Anna Aaron. A 14 heures, on passe à l’aftershow avec les basses de Feldermelder, Larytta et Trottles of the Dead.

Plus de 2500 personnes ont répondu présentes à cette journée de soutien pour assister aux prestations musicales, discuter et danser. Fin de la journée à 17 heures, la musique s’arrête, les néons s’allument et la salle se vide, similairement à un samedi à 3 heures, aux horaires habituels de Fri-Son. Avec cet événement, Fri-Son souhaitait attirer l’attention sur sa crainte de voir s’ériger plus de 300 logements en face de sa porte d’entrée, sur la Butte de Pérolles, et ainsi risquer de devoir mettre la clé sous la porte ou réduire drastiquement ses horaires d’ouverture.

La diversité exceptionnelle du public de cette journée est à relever. Du bébé de quelques mois aux têtes grisonnantes, toutes les générations de „Fri-Sonniens“ étaient représentées. En se levant aux aurores pour manifester leur soutien à leur salle de concert, tous ont démontré le lien fort qui les unit à Fri-Son. Le public pouvait partager ses souvenirs personnels et ses liens partagés avec Fri-Son sur un mur blanc de la Bobine ou encore en rejoignant le comité de soutien „Fri-Son au Centre“ qui compte désormais plus de 3200 membres.

Les Fribourgeoises et Fribourgeois, tout comme les passionnés de musique de toute la Suisse laissent un message clair: Fri-Son doit continuer d’exister et surtout, il doit continuer d’exister au centre ville de Fribourg.  

Fri-Son remercie tous les artistes qui se sont produits gratuitement en soutien à la salle,  tous les collaborateurs de Fri-Son pour l’engagement durant les semaines passées, la nuit précédente et le jour même, et enfin son fidèle public pour le soutien une fois de plus démontré. 

Tous les photos du Wake-Up Call ici

Photo by Jérémie Dubois 

Photo by Stemutz 

Photo by Jean-Marc Ayer 

Photo by Stemutz

Photo by Roselyne Collomb